Le nouvel orgue

Le nouvel orgue de l’église de l’Emm réalisé par Hubert Brayé et son équipe est sans aucun doute une réussite tant d’un point de vue sonore que visuel.

De la nef, le visiteur n’aperçoit qu’une infime partie de l’orgue juché sur la tribune : il n’en voit que la façade. La réalité est bien plus complexe et captivante.

 

(enregistrement amateur)

L’orgue Hubert Brayé de l’église de l’Emm © S. Wernain, 2011. La console en fenêtre © S. Wernain, 2005.

  

Tous les éléments d’ébénisterie qui supportent les tuyaux de façade et renferment la mécanique et les autres tuyaux, constituent le buffet. Ce dernier en parfaite harmonie avec le style de l’église, d’un dessin particulièrement réussi, est constitué, essentiellement, de deux essences de bois différents : le frêne dans sa plus grande partie (de couleur claire naturelle qui s’intègre au marbre de l’église) et le chêne pour l’ornementation et pour souligner les contours. La rosace a été intégrée au buffet de sorte que l’un et l’autre soient indissociables. Certains éléments forts de l’architecture de l’église ont été repris (proportion des tourelles, arc de plein-cintre, frise) mais aussi de la tradition populaire alsacienne (soleil rayonnant, losange).

Tirants de registres © S. Wernain, 2005. Console © S. Wernain, 2005 Chapiteau © S. Wernain, 2005.

Inspiré de l’âge d’or de la facture d’orgue alsacienne (deuxième moitié du 19ème siècle), l’instrument est à l’aise dans un très large répertoire. L’orgue possède 20 jeux répartis sur 2 claviers et pédale. Les plans sonores (Grand-Orgue, Récit expressif, Pédale) sont bien séparés dans l’espace.

L’harmonisation des jeux a été réalisée avec goût et savoir faire : la Montre est chantante, les fonds agréables, le Cornet chaleureux, la Voix humaine et le Basson-Hautbois ont du caractère. Le Plein Jeu couronnement harmonique de l’orgue est brillant sans excès. Enfin le Grand Jeu impressionne par son éclat et sa présence.

La transmission est de type traditionnel, dite « mécanique ».

 

Composition

Orgue Hubert Brayé

    Grand-orgue 56 notes

    Bourdon 16'
    Montre 8'
    Flûte 8'
    Gambe 8'
    Prestant 4'
    Doublette 2'
    Fourniture 4 rgs
    Trompette 8'

    Récit expressif 56 notes   

    Bourdon 8'   
    Salicional 8'   
    Voix céleste 8'   
    Flûte octaviante 4'   
    Octavin 2'   
    Piccolo 1'   
    Cornet 2 rgs     
1er cran : Nazard 2'2/3     
2ème cran : + Tierce 1'3/5   
    Basson-Hautbois 8'   
    Voix humaine 8'

    Pédale 32 notes

    Soubasse 16'
    Flûte 8'
    Basson 16'

    Accouplements et tirasses

    G.O./Récit
    Péd./G.O.
    Péd./Récit en 8’
    Péd./Récit en 4’
    Tremblant doux (GO et Récit)
 

 

Buffet

Essences de bois : frêne (essentiel de la façade), chêne (ornementation, contours), sapin.
Hauteur : 6,30 m.
Largeur : 5,90 m.
Profondeur : 3 m.
Poids total : env. 4 tonnes.

© Hubert Brayé, 2004.

© Hubert Brayé, 2004.

Détails

Mécanique : suspendue, sommier à gravures
Tempérament égal
Diapason : la 440 Hz
Pression :
    Manuels : 75 mm de colonne d’eau
    Pédale : 90 mm de colonne d’eau
Nombre de tuyaux : 1214
 

Abrégé © S. Wernain, 2005.

Mécanisme sous le Grand-Orgue © S. Wernain, 2005.

Tuyauterie du Récit © S. Wernain, 2005.
Tuyauterie du Récit © S. Wernain, 2005. Tuyauterie du Grand-Orgue © S. Wernain, 2005.
Tuyaux de la Pédale (basson au premier plan) © S. Wernain, 2005. Mécanique de la Pédale © H. Brayé, 2005.